Surfer-S'évader

BIENVENUE

Bienvenue à tous, moi c'est Camille, élève de terminale et passionnée de surf. Cela fait maintenant 7 années que je pratique cette activité.

Depuis le temps que je lis des postes sur ce site d'échange et bien j'ai enfin décidé de me lancer à mon tour... Et oui je fais le grand saut!

Cette page personnelle je la crée pour vous faire partager cet univers de convivialité et d'évasion qui est aussi le mien.
Je me laisse carte blanche sur le contenu.
Je veux qu'il me représente... Photos, articles sur le surf principalement, mais aussi sur ce que je tiens à partager...

Le but de ce blog est tout simplement de m'exprimer parce que chacun à quelque chose à dire ou à écrire!

Pour ce qui est du nom: "Surfer- S'évader" je pense que vous l'avez compris... J'aimerai que ce journal soit un moyen d'évasion, de discussion, de rencontres et d'inspiration... tout ce qui pour moi correspond à l'esprit du surf.

N'hésitez pas à commenter ou à partager vos avis sur mon contenu. :)

Posté par Camzi à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 mars 2018

Les clichés ont la vie dure !

Acteur du film Brice de Nice cliché du surfeur. Source internet

De plus en plus le surf se démocratise en France. Ce sport attire de nombreux adhérents de par l'image qui s'en détache. Son ascension ne cesse de croître et ce divertissement pourrait bien s'intégrer au programme des jeux olympiques de Paris en 2024.

Cependant chacun se fait sa propre image du surfeur ou de la surfeuse ; et oui comme chaque sport le surf a ses clichés, mais ceux concernant cette discipline sont plutôt ancrés.

Effectivement le « surfeur-glandeur » ou la « surfeuse blonde » font partie des nombreuses images auxquelles ils doivent faire face.

Ces stéréotypes sont-ils fondés sur une part de réalité ou sont-ils des fantasmes ?

Pratiquant le surf depuis 7 ans, je peux confirmer que ces clichés sont bien présents : au sein même de ma propre famille j'ai pu en entendre : « fainéants », « fumeurs », « stupides »...

Le surfeur icône du « cool » représenté comme un « kéké des plages » : blond, bronzé et musclé. La surfeuse quant à elle se définie comme étant blonde (idiote), bronzée avec de belles formes...ils sont généralement associés à des marginaux notamment par leur style de vie. En effet défini comme des fêtards, des fumeurs de joints, des fainéants, dragueurs, des fans de reggae et de dreadlocks...

Ces clichés peuvent néanmoins s'expliquer de par la révolution culturelle américaine apparue après la seconde guerre mondiale car le surf devient un mouvement libertaire face à par exemple la guerre du Vietnam... En rébellion face à l'ordre et à l'Etat les surfeurs deviennent des « bad boys ». Mais ce sont aussi des musiciens comme les beach- boys, des films comme Point Break qui ont développé cette image de rebelles et de marginaux.

Au niveau féminin, je dirais que la société a décelé l’intérêt croissant des femmes pour ce sport. Représentant la surfeuse comme une femme sexy avec de belles formes avantageuses, un bikini... la société en a fait une image pour les publicités et autre moyens de vente. Les sponsors eux-mêmes n'arrivent pas à se détacher de cette image. Et oui il faut être belle et féminine pour obtenir des sponsors etc. La discrimination des sexes aussi est encore active.

« Il faut outrepasser ces clichés » nous dit-on mais comment parvenir à s’éloigner de l'image de « sirène sexy » ou de « Brice de Nice » si personne ne cherche plus loin que l'image renvoyée.

Le surf est avant tout un sport, une communauté regroupée autour de la glisse.

Chacun est différent surfeur ou non, il possède ses propres caractéristiques et son identité. Ce n'est pas qu'un surfeur !

L'homme pluriel de Bernard Lahire s'applique aussi au surfeur. Ceux-ci ne sont pas que des surfeurs ils sont aussi des fans de musique classique, des littéraires, des scientifiques, des cinéastes, des grands pères passionnés...

Effectivement leur amour pour la mer et la glisse constitue une ancre commune qui fait des surfeurs une si belle communauté. Mais n'oublions jamais qu'un individu est toujours bien plus que ce que l'on pense qu'il est.

Bien que les clichés aient la vie dure c'est à nous de les éliminer ! 

Posté par Camzi à 13:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bethany Hamilton : un modèle de courage

Première session de surf vingt-six jours après que Bethany ait perdu son bras. NoahHamiltonPhoto.comsurf

Bethany Hamilton, surfeuse américaine née en 1990 à Hawaï a su s'imposer comme une professionnelle dans le milieu et ceci malgré son handicap.

En effet, la jeune fille passionnée de surf, qu'elle pratique depuis son plus jeune âge; est vouée à une brillante carrière.

Mais en 2003, durant une sortie matinale avec son père, sa meilleure amie; Alana Blanchard et le frère de celle-ci; la jeune Bethany ; alors âgée de 13 ans voit sa vie basculée. Attaquée par un requin tigre de plus de 4m de long, elle survie et échappe de peu à la mort grâce à son père qui lui donne les premiers soins : elle y laisse son bras gauche.

Néanmoins malgré ce traumatisme la jeune fille est déterminée !

Elle retourne à l'eau dès le 26èmejour après l'accident ; elle souhaite « vaincre ses peurs » comme elle le dit dans une interview peu après cet évènement.

Avec une force mentale considérable et beaucoup de courage, elle continue sa passion envers et contre tout. Pour poursuivre son sport, elle a dû cependant s'acclimater et adapter sa planche de surf.

Cette anicroche n'aura toutefois pas empêché la jeune surfeuse de persévérer sur le chemin de ses rêves et de réaliser la carrière sportive à laquelle Bethany était destinée.

Effectivement, cette belle athlète revient vers la compétition, participants à des championnats dans les mêmes catégories qu'auparavant.

Intrépide, elle a également été nommée pour le titre de la meilleure performance féminine des WSL, Big Wave Awards en 2016. Cette sportive de haut niveau participe par la même occasion à des concours mondiaux et se considère comme quelqu'un de parfaitement normal. Elle déclare au Guardian « ne pas se sentir handicapée ».

Cette sportive, aujourd'hui maman et mariée a su nous prouver que la force d'esprit et le courage sont des qualités remarquables qui peuvent nous faire accomplir des actions jugées impossibles.

Un film a été réalisé en 2007, relatant ce passage de la vie de Bethany Hamilton ; une sorte d'autobiographie. La jeune femme de 28 ans, idole de beaucoup ne cesse de déclarer qu'elle aimerait avant tout être admirée pour sa qualité de surf et non pas parce qu'elle n’a qu’un seul bras.

Des paroles sages et un parcours exceptionnel, qui nous poussent à foncer vers nos rêves et à son image ne jamais les abandonner !

Posté par Camzi à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2018

Mieux vaut tard que jamais!

Posté par Camzi à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]